Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commémorative tour 2017 - le Bilan

par Fosse 10 de Billy 12 Mars 2017, 09:49

Sébastien Glaubert à la nécropole, le 11 mars 2017. Photo Gremine

Sébastien Glaubert à la nécropole, le 11 mars 2017. Photo Gremine

Samedi 11 mars 2017, a eut lieu "Commémorative tour", une journée commémorative organisée par les amis de la fosse 10 de Billy, en mémoire à la catastrophe du 10 mars 1906. L'objectif de cette journée était de rendre hommage aux 1099 mineurs morts lors de cette catastrophe et aux 14 rescapés (13 de la fosse 3 et 1 de la fosse 4).

 03

Commémorative tour a pour d'effectuer un parcours sur les différents lieux de la catastrophe.

Nous avons commencé la journée à 10h sur le carreau de la fosse 3 à Méricourt. Devant l'emplacement du puits n°3, Kévin Kaliski, vice-président, a prononcé un discours pour expliquer la catastrophe.

05
Discours de Kévin à la Fosse 3

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers la nécropole, rue Urianne Sorriaux à Méricourt, qui est le principal monument de mémoire de la catastrophe, où reposent 270 mineurs morts le 10 mars 1906.

04 

Départ vers la nécropole

Le monument, fleuri par les élus et les associations d'anciens mineurs lors de la cérémonie officielle qui s'est tenue la veille, a reçue les fleurs des associations des Amis de la Fosse 10 et des Enfants de Ledoux. Kévin Kaliski a lu un poëme émouvant en patois. Viviane Mattana, présidente des Enfants de Ledoux a prononcée un discours en mémoire aux mineurs de cette catastrophe. Notre cérémonie était suivie par un journaliste de la Voix du Nord.

06

 Dépôt de gerbe par les amis de la fosse 10 de Billy (photo Bernard Bourdon)

07

 Dépôt de gerbe par les amis de la fosse 10 de Billy (photo Bernard Bourdon)

08

 Dépôt de gerbe par les amis de la fosse 10 de Billy (photo Bernard Bourdon)

03

 

09

Après quelques nouvelles explications, nous nous sommes dirigés vers le parcours des rescapés. Ce lieu de mémoire est un chemin piéton bordé de totems, symbolisant le parcours effectué par les 13 mineurs de la fosse 3, qui sont restés prisonniers durant 20 jours au fond de la mine et qui sont parvenus à sortir par la fosse 2 de Billy-Montigny, le 30 mars.

Durant le parcours d'un kilomètre, nous avons diffusé sur un haut-parleur, les noms des 167 victimes de la Fosse 2 de Billy-Montigny, accompagné du son du tocsin. Quelques étapes nous ont permis de donner des détails sur l'équipement du mineur de l'époque et des causes de la catastrophe.

Arrivé à la Fosse 2, nous avons présenté la maquette de notre projet de stèle commémorative pour la fosse 2.

01

 

Puis, nous nous sommes dirigés vers les Grands Bureaux des Mines de Courrières, aujourd'hui occupés par le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), où nous avons rencontré Stephan Labuda, ancien mineur de la fosse 10 de Billy, qui a commencé comme galibot en 1952. Il nous a raconté son expérience de la mine. Devant les Grands Bureaux, nous avons été accueilli par Mr Bruno Troni, Maire de Billy-Montigny, qui a prononcé un discours en nous remerciant pour nos initiatives en faveur de la mine et des mineurs.

19

 

26

 

Stephan Labuda, ancien mineur de la fosse 10 de Billy

À 12h30, les participants se sont dirigés vers un ancien "cabaret" de mineurs de la fosse 10, aujourd'hui aménagé en brasserie, pour le repas. Durant ce moment de détente, nous avons reçu des dons financiers et des documents d'archives.

L'après-midi, nous avons organisé un parcours en bus, avec étape à la Fosse 4 de Sallaumines, qui est complètement détruite de nos jours. Le bus s'est ensuite dirigé sur Lens pour une visite de la Fosse 11/19 de Loos-en-gohelle. Comme le temps était magnifique, nous avons également gravi les terrils dont les sommets sont les plus hauts d'Europe. Une vue magnifique sur l'ensemble de la région nous était offerte.

03

Louis et Kévin sur le terril

01

Un panorama remarquable

Enfin, après une ultime étape dans un café lensois, nous avons achevé cette magnifique journée par un retour à la Fosse 10 de Billy.

Etaient présents le matin, 110 personnes

Pour la visite en bus l'après-midi, 50 personnes.

Nous remercions l'ensemble des participants.

À l'heure actuelle, il n'existe rien sur les lieux mêmes de la catastrophe pour témoigner des terribles faits qui s'y sont produits. Les amis de la fosse 10 souhaitent y remédier d'une part en organisant un parcours chaque année qui relie les 4 fosses concernées et la nécropole. D'autre part, nous souhaitons préserver sur les 4 sites, un fragment de mur d'enceinte en briques, où sera posé une stèle commémorative avec le nombre de victimes par fosse et un résumé de la catastrophe. Enfin l'association milite pour la création d'un musée sur le site de la fosse 10 de Billy, à proximité de la salle des machines (construit en 1899, il est le dernier témoin datant de l'époque de la catastrophe). Le musée se composerait de 2 salles d'exposition consacrées à la Compagnie des Mines de Courrières et à la catastrophe du 10 mars 1906.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page